UM 110 (CNRS/UTLN/AMU/IRD)

Mes activités de recherche

ATER à Lyon

 

 

 

 

Présentation > Recherche > ATER à Lyon


 

ATER à l’INSA de Lyon


 

Cette étude, réalisée au CETHIL, concerne le problème de refroidissement d'une plaque poreuse soumise à un écoulement d'air chaud (jusqu'à 300°C) le long de celle-ci. Elle est refroidie grâce à un gaz frais qui s'écoule par transpiration à travers la paroi. Le travail consiste à étudier tout d'abord la modification de la couche limite turbulente se développant sur la paroi et son incidence sur les transferts de chaleur entre l'écoulement principal et la plaque. Le film "froid" ainsi créé protège la paroi des gaz chauds. L'avantage de la transpiration à travers la paroi poreuse provient des échanges de chaleur par conduction à l'intérieur de celle-ci. On observe alors une baisse de température assez importante, aussi bien sur la paroi qu'à l'intérieur. 
Les problèmes de transfert de masse et de chaleur rencontrés ici font appel à la fois à la mécanique des fluides et à la thermique. L'étude est découplée en un aspect expérimental (conception et réalisation de la soufflerie nécessaire à l'étude) et un aspect modélisation et calcul numérique (grâce au logiciel Phoenics). 

 

* TEDESCHI G., FRANCA G.A.C. & LALLEMAND A., "Refroidissement de paroi plane par transpiration : comparaison de différents modèles pour le calcul des échanges de chaleur", Congrès de la Société Française des Thermiciens, Poitiers, Mai 1995. 

* FRANCA G.A.C., TEDESCHI G. & LALLEMAND A., "Turbulent incompressible flow within a channel with transpiration : solution of the coupled problem porous wall - main flow", J. of the Braz. Soc. Mechanical Sciences, Vol. XVIII, n°1, pp. 88-96, 1996.